Stand up for African mothers

Tout le monde se lève pour ... les mamans africaines. Stand up for African Mothers !

Un slogan qui claque et l'ambition pour l'AMREF de former 15 000 sages-femmes en Afrique d'ici 2015. Un continent où une femme enceinte risque 130 fois plus de mourir qu'en Europe. « JE DONNE aux bébés d'Afrique la chance de voir naître leur maman. Faites votre don pour nous aider à former des sages-femmes africaines », martèle l'AMREF qui n'en est pas à son coup d'essai. En 55 ans, les 145 programmes de cette ONG mis en oeuvre dans 30 pays ont bénéficié à 7 millions de personnes.
 
Dans le cadre de sa campagne qui durera jusqu'en 2015, l'AMREF organisait lundi à Paris une soirée de fundraising. Elle doit trouver, en effet, 30 millions d'euros. Magnifique gala lundi soir au pavillon Cambon et pluie d'étoiles avec Zazie, Caterina Murino, Béatrice Schonberg, Maxime Leforestier, Marco Prince, Karine Le Marchand, Lilian Thuram, Patrick Poivre d'Arvor ou Jean-François Borloo. « Récolter des fonds pour former des sages-femmes en Afrique. Belle cause ! », confie la chanteuse Inna Modja, présente à l'événement.
 
« Des sages femmes, ce sont des femmes qui donnent la vie et qui en sauvent une autre », sourit l'humoriste Shirley Souagnon. C'est d'ailleurs une sage-femme de 32 qui s'active pour « Stand up for African mothers ». L'AMREF a choisi cette Ougandaise pour être candidate au prix Nobel de la paix en 2015. « J'aimerais que le monde entier comprenne les besoins primordiaux des mères africaines, explique-t-elle dans Le magazine de l'Afrique. Nous avons besoin d'équipements plus modernes, de plus de salles, de plus de personnel. »

Vous aussi, lectrices et lecteurs de mon blog, signez la pétition « Stand up for African mothers » : http://t.co/8n60zQ0d

 

Aurélie GANGA

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut